Louis-André Valtat, Jeune femme au bord du rivage d’Agay, 1898

Louis-André Valtat: 1869-1952

Datée de 1898-1899, la scène se situe, d’après Louis-André Valtat, petit-fils du peintre, sur les rivages d’Agay.

La toile a pris place au musée de l’Annonciade de Saint-Tropez en décembre 2010, acquise auprès d’un galeriste allemand de Brême grâce au FRAM (Fonds régional d’acquisition pour les musées), à la Ville de Saint-Tropez et aux Amis de l’Annonciade.

Valtat venait souvent à Saint-Tropez et y avait beaucoup d’amis peintres à la fin du XIXe siècle. Il fut aussi l’un des premiers artistes à participer à la création du Museon Troupelen en 1922, en offrant le tableau le plus important du premier noyau de la collection, « L’Estérel », exposé au musée de l’Annonciade. Les séjours à Saint-Tropez de Valtat ont une importance particulière dans son oeuvre. Il fut en effet particulièrement influencé dans son style par Paul Signac.

Ni pointilliste, ni fauve, ni nabi, Valtat n’appartient à aucune école. Mais perméable, ou anticipant les recherches plastiques de l’avant-garde, il tient une place importante. Il a pressenti et annoncé l’art du XXe siècle.

Crédits: Louis-André Valtat, Jeune femme au bord du rivage d’Agay, 1898